Création de filières Endométriose en Ile-de-France

Conformément à la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose initiée par Agnès Buzyn en 2019, le plan d’action national annoncé par Emmanuel Macron le 12 janvier 2022 fixe trois objectifs :

  1. Comprendre l’endométriose et ses causes, par le lancement d’un programme national de recherche
  2. Créer un « réflexe endométriose » auprès de tous les publics, que ce soit à l’école, à l’université, à domicile, au bureau, et dans les milieux médicaux, pour mieux faire connaître et reconnaître la maladie, et mieux utiliser les traitements disponibles
  3. Baliser le parcours de diagnostic et de soins, par la création de parcours territoriaux de soins avec au moins un centre de recours et d’expertise identifié par région, qui sera un pôle de formation et de diffusion des connaissances en ville et à l’hôpital, en lien avec le tissu associatif.

Dans ce cadre, l’ARS Ile-de-France vient d’inaugurer un dispositif organisé selon un découpage territorial de notre région en 4 filières :

Les Filières Endométriose d’Ile-de-France

Etablissements porteursInformations
Filière 78 et 95 Ouest CH de Poissy Saint Germain et le CH de Versailles
Filière 92 Centre et Nord, 95 Sud Hôpital Beaujon, les Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann, l’hôpital Foch et le GHEM Simone Veil
Filière Endo Sud IDF (Paris Ouest, 92 Sud, 91 et 94) Hôpital Privé d’Antony, l’Hôpital Cochin Port Royal, le Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph, l’Institut de la femme et de l’endométriose et le Centre Hospitalier Intercommunal Créteil Frédérique Perrotte,
sage-femme coordinatrice, invite les professionnels de santé du territoire de la filière à répondre à un questionnaire afin de faire un état des lieux de leurs attentes et besoins.
Filière Endo Nord Est IDF (Paris Est 93, 77 et 95 Est) Groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, l’hôpital Tenon et la clinique de l’Estrée Anne Conan Fraysse,
coordinatrice, invite les professionnels de santé du territoire de la filière à répondre à un questionnaire afin de faire un état des lieux de leurs attentes et besoins.

L’objectif principal de ce dispositif est de faciliter une interrelation entre professionnels de santé permettant de fluidifier et d’améliorer le parcours de soins et l’accompagnement des patientes atteintes d’endométriose.

Ces filières vont proposer des formations et une homogénéisation des pratiques des professionnels ayant la volonté d’accompagner les femmes en améliorant leur qualité de vie, en favorisant la proximité et en collaborant étroitement avec les associations de patientes.

Elles permettront ainsi une plus grande efficience, une crédibilité et un gain de temps aussi bien pour les professionnels de santé que pour les patientes.

Via ce QR code, vous pouvez consulter le site de l’ARS qui propose un MOOC (cours en ligne) en accès libre si vous souhaitez en savoir plus sur l’endométriose.