Samedi 18 juin 2016 – Professionnels de santé : exercer en Seine-Saint-Denis – Seine-et-Marne – Val d’Oise

Au programme :
Plénière 9h00-10h00
- Ouverture de la journée
– Présentation des départements de Seine-Saint-Denis, Seine-et-Marne et Val d’Oise
– Offre de soins des territoires
Rencontre avec les acteurs des territoires 10h00-10h45
- Stands et rencontre avec les mairies et les professionnels de santé installés
– Points de rencontre institutionnels par département (ARS, CPAM, conseils départementaux, URPS…
Ateliers thématiques 10h45-11h30 puis 11h45-12h30
- Le remplacement, comment s’y prendre ?
– Témoignages d’installation en libéral
– Activités mixtes (centres de santé, PMI, enseignement, PDSA)
Interprofessionnelle, cette Journée Découverte s’adresse :
- Aux professionnels de santé en cours ou en fin de formation ;
– Aux remplaçants et aux collaborateurs ;
– Aux professionnels de santé installés recherchant un successeur ou un collaborateur ;
– Aux collectivités territoriales.
Contact : 
Ludivine Protin
URPS médecins libéraux Ile-de-France
01 40 64 56 99
ludivine.protin@urps-med-idf.org

Lire la suite

2ème rencontre en hygiène « libéraux et HAD » du 10 mai 2016

Les Antennes Régionales du CCLIN Paris-Nord des Hauts de France organisent
la 2ème rencontre de formation destinée aux professionnels libéraux et aux services d’Hospitalisation à Domicile de la Région « HAUTS de France » le
 
Mardi 10 mai 2016 de 9h à 16h30
au CHU d’Amiens – Hôpital SUD (Grand Amphithéâtre de l’IFSI)

Lire la suite

Surveillance des femmes enceintes dans le cadre de l’épidémie de Zika dans les DFA

Dans le cadre de l’épidémie liée au virus Zika dans les départements français d’Amérique, le suivi et la prise en charge des femmes enceintes nécessitent une attention particulière dans la continuité des avis du Haut conseil de santé publique et des recommandations du CNPGO du 3 février 2016.

Repères pour la pratique >Repère pour votre pratique Femmes enceintes

Transmission sexuelle >1710

Avis du  Haut Comité de Santé Publique relatif à la prise en charge médicale et au suivi des nouveau-nés et nourrissons >2016 03 21 -zika – pec nouveau nes nourrissons

Afin de faciliter le travail des professionnels de santé pour la prise en charge des femmes enceintes, la conduite à tenir a été précisée à partir de 6 situations types :

(suite…)

Lire la suite

La vaccination des enfants et des adolescents en Île-de-France

Actualisation 2015

En collaboration avec la Cellule interrégionale d’épidémiologie, et à la demande de l’Agence régionale de santé, l’Observatoire régional de santé a réalisé une actualisation de l’état des données disponibles en matière de maladies vaccinales dans notre région, en ciblant la vaccination des enfants et des adolescents.

Les données présentées sont issues des certificats de santé de l’enfant, des enquêtes en santé scolaire, des bilans en école maternelle, des données de l’assurance maladie ainsi que d’enquêtes ponctuelles.

(suite…)

Lire la suite

Projet Rémi : participation de l’URPS SF IDF

L’URPS SF IDF accompagne le projet REMI depuis le début fin 2012, avec notamment :

Comité technique pleinier le 20 décembre 2012

Participation aux ateliers 2 et 3 :

-Atelier 2 « Femmes actrices de leur suivi de grossesse : Quels accompagnements? Quels dispositifs? Quelle mise en œuvre?»

Réunions des 2/02/2016 et 11/03/2016

-Atelier 3 « Mieux adapter l’organisation des soins pour la prise en charge des situations les plus complexes »

Réunions des 15/03/2016 et 7/04/2016

Pour retrouver plus d’informations sur REMI >>>

Lire la suite

virus Zika : Prise en charge des cas importés d’infection

La Direction générale de la santé a confirmé la semaine dernière la circulation active du virus Zika dans les départements français d’Amérique (Martinique, Guyane, Guadeloupe) et à Saint Martin. La Martinique est passée, le 21 janvier, en niveau 3 du programme de surveillance, d’alerte et de gestion des épidémies, correspondant au stade épidémique. Le passage en situation épidémique va être examiné ce vendredi après-midi pour la Guyane.

> Document de l’INVS >W-0136-001-0116 RPVP Zika femme enceinte_Def

L’hypothèse d’une relation de cause à effet entre la recrudescence de cas de microcéphalies fœtales ou néonatales et une infection par le virus Zika chez la mère est probable.

Pour les femmes enceintes ou en désir de grossesse résidant dans les DFA, le respect strict des mesures de protection individuelle et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs doivent être rappelés.

Ces femmes doivent bénéficier d’un suivi médical et d’une prise en charge renforcée. En cas de découverte d’anomalies à l’échographie (microcéphalie, anomalies cérébrales, signes de dysfonctionnement du tronc cérébral, retard de croissance intra-utérin), il est recommandé d’adresser rapidement votre patiente à un centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN) pour une évaluation étiologique et pronostique de l’affection fœtale dont les conséquences possibles seront expliquées à la mère. (suite…)

Lire la suite

Virus Zika

Le Zika est une maladie due à un virus (arbovirus) transmis par les moustiques. Le virus Zika appartient à la famille des Flaviviridae du genre Flavivirus, comme ceux de la dengue et de la fièvre jaune. La transmission du virus est réalisée par des moustiques appartenant à la famille des Culicidae et au genre Aedes dont Aedes aegypti et Aedes albopictus.

I – Situation épidémiologique:
Sur le continent américain 20 pays et territoires sont actuellement touchés par une épidémie d’infections à virus Zika: Barbados, Bolivia, Brésil, Colombie, Equateur, Haïti, Salvador, Guyane, Guadeloupe, Guatemala, Guyana, Honduras, Saint Martin Martinique, Mexique, Panama, Paraguay, Puerto Rico, Suriname, Venezuela.
L’épidémie dans les Amériques a débuté au Brésil, avec la confirmation des premiers cas en mai 2015. Le Brésil est le pays qui rapporte le plus grand nombre de cas de Zika.

(suite…)

Lire la suite

Circulation active du virus Zika dans les départements français d’Amérique

La Direction générale de la santé a confirmé la semaine dernière la circulation active du virus Zika dans les départements français d’Amérique (Martinique, Guyane, Guadeloupe) et à Saint Martin. La Martinique est passée, le 21 janvier, en niveau 3 du programme de surveillance, d’alerte et de gestion des épidémies, correspondant au stade épidémique. Le passage en situation épidémique va être examiné ce vendredi après-midi pour la Guyane.

L’hypothèse d’une relation de cause à effet entre la recrudescence de cas de microcéphalies fœtales ou néonatales et une infection par le virus Zika chez la mère est probable.

Pour les femmes enceintes ou en désir de grossesse résidant dans les DFA, le respect strict des mesures de protection individuelle et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs doivent être rappelés.
(suite…)

Lire la suite