Violences faites aux femmes : Journée de rencontre inter-professionnelle

le 19 novembre 2015 au « Palais de la femme » 

 94 rue de Charonne  Paris 11ème  – métro Charonne 

 

Inscription  :  Missionegalitefh.sg@paris.fr

 

Cette journée se veut collégiale et réunira, pour la première fois, des professionnel-les issu-es des institutions parisiennes concernées par ces questions : Justice, Police, AP-HP, Ville/ Département de Paris, ainsi que divers partenaires associatifs tels les points d’accès au droit, les ateliers santé Ville ou les centres sociaux.

La matinée sera l’occasion de faire le point sur les dispositifs existants à Paris et sur les travaux en cours de l’OPVF, en présence des institutions concernées.

Le focus de l’après-midi sur les conséquences des violences sur la santé physique et psychologique.

Le programme : Programme-journée interprofessionnelle 19 11 2015

Déroulé prévisionnel  de la journée

Animation par Natacha Henry, historienne et journaliste

 

9h15 : accueil café convivial

9h45 : ouverture

10h : Introduction : Les violences faites aux femmes : Edouard Durand, juge aux affaires familiales, juge des enfants, coordinateur de formation à l’Ecole Nationale de la Magistrature

 

10h30 :  Les dispositifs existants :  quelles avancées, quelles marges de progrès ?

–          Le téléphone grave danger : courte vidéo réalisé par l’Observatoire de Seine St Denis sur le TGD  puis : François Molins,  procureur de la République ou son adjoint-e

–          l’Ordonnance de protection : quelle progression, quels effets : Anne Dupuy, Vice-Présidente, coordonnatrice JAF, Tribunal e Grande Instance de Paris

–          Le suivi des mains-courantes  à Paris : Taline Aprikian, Conseillère technique chargée de la prévention de la délinquance, Cabinet du préfet de Police

–          Un nouveau numéro d’écoute pour les femmes handicapées, victimes de violences : Maudy Piot, association Femmes pour le dire, femmes pour agir

 

11h30 : théâtre–forum : Compagnie Féminism’enjeux

 

11h45 : Un point sur les  3 thématiques prioritaires 2015-2016 de l’OPVF : 

–          Hébergement-logement, les avancées

–          La Mesure d’accompagnement protégé, quelle actualité

 

12h15 : Le regard de la MIPROF, les avancées au niveau national et les projets en cours, notamment en matière de santé  (avec une séquence vidéo, « Elisa » réalisés par la MIPROF) : Ernestine Ronai, administratrice

 

12h30 : pause déjeuner

 

Après-midi  14h00 – 16h30

 

14h00 : Les conséquences des violences sur la santé physique et psychologique.

Muriel Salmona, psychiatre, experte sur les troubles liés au stress post-traumatique (association Mémoire traumatique et victimologie), directrice de l’enquête sur  « l’impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte » (2014).

 

15h45 : les acteurs et actrices de la prévention et de l’accompagnement

–          « Pourquoi ne repère-t-on pas assez les femmes victimes de violences » : Marie-France  Casalis,  experte au CFCV

–          « Comment se construit un parcours de soin » : Gérard Lopez,  psychiatre, expert près les tribunaux, co-fondateur de l’Institut de victimologie et du centre du Psychotrauma

–           « Débloquer les situations, les premières étapes d’un parcours » : Carole Damiani,  psychologue, Directrice de Paris Aide aux victimes

–          « Un accompagnement spécialisé » : Stéphanie Akhounak,  cadre de santé à l’AP-HP, Hôpital Tenon, consultation d’aide aux victimes de psychotraumatisme et de maltraitance

Déroulé prévisionnel  de la journée

Animation par Natacha Henry, historienne et journaliste

 

9h15 : accueil café convivial

9h45 : ouverture

10h : Introduction : Les violences faites aux femmes : Edouard Durand, juge aux affaires familiales, juge des enfants, coordinateur de formation à l’Ecole Nationale de la Magistrature

 

10h30 :  Les dispositifs existants :  quelles avancées, quelles marges de progrès ?

–          Le téléphone grave danger : courte vidéo réalisé par l’Observatoire de Seine St Denis sur le TGD  puis : François Molins,  procureur de la République ou son adjoint-e

–          l’Ordonnance de protection : quelle progression, quels effets : Anne Dupuy, Vice-Présidente, coordonnatrice JAF, Tribunal e Grande Instance de Paris

–          Le suivi des mains-courantes  à Paris : Taline Aprikian, Conseillère technique chargée de la prévention de la délinquance, Cabinet du préfet de Police

–          Un nouveau numéro d’écoute pour les femmes handicapées, victimes de violences : Maudy Piot, association Femmes pour le dire, femmes pour agir

 

11h30 : théâtre–forum : Compagnie Féminism’enjeux

 

11h45 : Un point sur les  3 thématiques prioritaires 2015-2016 de l’OPVF : 

–          Hébergement-logement, les avancées

–          La Mesure d’accompagnement protégé, quelle actualité

 

12h15 : Le regard de la MIPROF, les avancées au niveau national et les projets en cours, notamment en matière de santé  (avec une séquence vidéo, « Elisa » réalisés par la MIPROF) : Ernestine Ronai, administratrice

 

12h30 : pause déjeuner

 

Après-midi  14h00 – 16h30

 

14h00 : Les conséquences des violences sur la santé physique et psychologique.

Muriel Salmona, psychiatre, experte sur les troubles liés au stress post-traumatique (association Mémoire traumatique et victimologie), directrice de l’enquête sur  « l’impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte » (2014).

 

15h45 : les acteurs et actrices de la prévention et de l’accompagnement

–          « Pourquoi ne repère-t-on pas assez les femmes victimes de violences » : Marie-France  Casalis,  experte au CFCV

–          « Comment se construit un parcours de soin » : Gérard Lopez,  psychiatre, expert près les tribunaux, co-fondateur de l’Institut de victimologie et du centre du Psychotrauma

–           « Débloquer les situations, les premières étapes d’un parcours » : Carole Damiani,  psychologue, Directrice de Paris Aide aux victimes

–          « Un accompagnement spécialisé » : Stéphanie Akhounak,  cadre de santé à l’AP-HP, Hôpital Tenon, consultation d’aide aux victimes de psychotraumatisme et de maltraitance