Rapport de l’enquête relative à la perception par les professionnels de santé du risque infectieux associé aux soins de ville 2013

Depuis 2008 et le lancement des indicateurs de sécurité puis de qualité des soins dans les établissements de santé, le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes mène une politique volontariste de lutte contre les infections associées aux soins (IAS). Celles-ci – dont les infections nosocomiales, propres au secteur hospitalier – surviennent au cours ou au décours de la prise en charge (diagnostique, thérapeutique, palliative, préventive ou éducative) d’un patient, alors qu’elles n’étaient ni présentes ni en incubation au début de cette prise en charge.
S’agissant des soins dispensés en ville, le ministère rend publics les résultats d’une enquête – première du genre – réalisée auprès de toutes les professions.

Cette enquête a été menée par le groupe de travail spécialisé de la Commission de suivi des programmes de prévention des infections associées aux soins en établissement de santé et en secteur des soins de ville (COSPIN), présidé par Serge Deschaux et la Direction générale de l’offre de soin.

Au total, 112 représentations régionales et nationales de professionnels de ville – médecins, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues… – ont répondu à hauteur de 43,5 % pour évaluer leur perception
du niveau de risque infectieux de 62 actes de soins.

Le communiqué de presse  >>>[CP DGOS] Enquête IAS de ville_06.07.15
Le rapport de l’enquête >>>Rapport_enquete_IAS_ville

 

___________________________________________________________________
Bureau de la qualité et de la sécurité des soins
Direction générale de l’offre de soins
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes